Inscriptions en diplôme de formation médicale spécialisée (DFMS) et en diplôme de formation médicale spécialisée approfondie (DFMSA)
France, Ukraine

1) Recevabilité des candidatures  

 Conformément aux dispositions de l'arrêté du 3 août 2010 modifié par l'arrêté du 10 juillet 2012 :

  • Les candidats à des DFMS et DFMSA doivent nécessairement être titulaires d'un diplôme permettant l'exercice de la médecine ou de la pharmacie dans leur pays d'origine ou leur pays de résidence.  
  •  Pour pouvoir s'inscrire en DFMS, ces médecins et/ou pharmaciens étrangers doivent être en cours de formation médicale ou pharmaceutique spécialisée dans leur pays d'origine ou de résidence et avoir au minimum encore deux semestres de fonctions hospitalières à effectuer au 1er novembre 2019.  
  •  Pour pouvoir s’inscrire en DFMSA, les médecins et/ou pharmaciens étrangers doivent être titulaires d’un diplôme de médecin ou de pharmacien spécialiste permettant l’exercice de la spécialité dans leur pays d’origine ou le pays d’obtention du diplôme.

 Le Département serait reconnaissant aux postes de bien vouloir rappeler aux candidats les principes de la Charte de la laïcité dans les services publics. En effet, les médecins et pharmaciens retenus pour des DFMS et DFMSA sont placés sur des postes de faisant fonction d’interne (FFI) et sont à ce titre des agents publics. Or, le fait pour un agent public de manifester ses convictions religieuses dans l'exercice de ses fonctions constitue un manquement à ses obligations de stricte neutralité.

  2) Procédure et calendrier

 Les candidats intéressés et éligibles, y compris ceux se présentant au titre d'un accord de coopération interuniversitaire, sont invités à retirer leur dossier, composé d'un "dossier 1" et de ses annexes, auprès des SCAC de leur pays de résidence ou bien à le télécharger directement sur le site de la faculté de médecine de l'Université de Strasbourg à l'adresse suivante :

 http://med.unistra.fr/fre/Formations/3eme-cycle/DFMS-DFMSA

 Un modèle de "dossier 1" est joint au présent courrier formel. Le dossier n°1 ne doit comporter que des photocopies certifiées conformes. Les originaux sont à conserver par le candidat et ne doivent en aucun cas être envoyés à Strasbourg.

 Les dossiers de candidature, complets et établis en un exemplaire, doivent être remis au SCAC avant le 15 janvier 2019 (cachet de la poste faisant foi dans le cas d'un envoi postal). Il n'appartient pas aux postes d'exercer un contrôle de recevabilité des candidatures. Il revient à chaque candidat de déposer un dossier complet. Toutefois, et ce afin de disposer à tout moment des coordonnées des candidats, il est recommandé de conserver une copie de la première page du dossier n°1.

 Les postes sont invités à enregistrer les dossiers sans aucun contrôle et à les adresser par valise diplomatique

 L’Université de Strasbourg communique aux candidats la suite réservée à leur demande à partir du 10 juillet 2019 et en informe les universités d'accueil, le ministère chargé de l'enseignement supérieur ainsi que le Département pour diffusion aux postes diplomatiques et consulaires.

 A partir du 15 juillet 2019, les facultés d'accueil envoient les conventions nominatives aux candidats pour signature par l'organisme de rattachement à l'étranger et par le candidat.

  

Les étudiants s'inscrivent auprès des universités d'accueil avant le 31 octobre 2019. Les étudiants prennent leurs fonctions dans les établissements hospitaliers d'accueil le 1er novembre 2019. 

  

Le Département vous rappelle que tous les documents écrits en langue étrangère devront être accompagnés d’une traduction effectuée par un traducteur agréé. 

  

 

3) Niveau de langue française 

 

Le Département appelle votre attention sur le fait que les candidats devront justifier d'une maîtrise de la langue française de niveau B2. Pour ce faire, les candidats doivent produire une attestation du niveau B2 aux tests de connaissance de la langue française (TCF, TEF) ou une copie du diplôme d’études en langue française (DELF) de niveau B2.

 

Les candidats sélectionnés à l’issue de l’examen du "dossier 1" devront fournir cette attestation dans le "dossier 2" qui sera transmis à l’Université de Strasbourg. La maîtrise linguistique insuffisante des FFI a souvent constitué un obstacle à leur intégration rapide dans les équipes médicales.

 

Les candidats ayant accompli l’intégralité de leur cursus en langue française sont autorisés à produire une attestation en ce sens délivrée nominativement par leur établissement d’origine, ce qui les exonère de produire l’attestation de test de langue ou la copie du DELF évoquée au précédent paragraphe. Le 15 avril 2019 est donc la date limite de validation du contrôle de connaissance de la langue française.